Label Energie française

JPee – société française indépendante – développe, finance, construit et exploite des parcs éoliens et des centrales photovoltaïques depuis 2004.

JPee est présent sur toute la France.
Cliquez sur la région pour en savoir plus :

Comprendre l'éolien :

2017

Depuis 2017, une zone propice à l’implantation d’un parc éolien a été identifiée sur le territoire de Vitry-le-Croisé et Eguilly-sous-Bois.

Après avoir recueilli l’accord du conseil municipal de Vitry-le-Croisé puis celui d’Eguilly-sous-Bois, la société JPee a travaillé à la conception du projet par l’étude de différentes variantes d’implantation (en termes de nombre, taille, puissance et emplacement des éoliennes) afin de définir la configuration la plus adaptée et respectueuse des enjeux humains et environnementaux du site. Ce site internet présente les caractéristiques du projet, son avancement et vous informera des actions en cours et à venir.

Implantation des éoliennes

Le parc éolien de Source de l’Arce est constitué de 2 éoliennes, d’une hauteur totale de 165 mètres.

Eoliennes

Pour définir une zone favorable à l’implantation d’un projet éolien, JPee doit respecter des contraintes techniques et servitudes réglementaires.

Pour le site de Vitry-le-Croisé et Eguilly-sous-Bois, les éoliennes ont dû s’implanter :

  • à plus de 500 mètres des habitations ;
  • à plus de 150 mètres des routes départementales

Le modèle d’éolienne envisagé

Nombre d’éoliennes : 2

Modèle : Nordex N131

Puissance unitaire : 3,6 MW

Hauteur totale : 165 mètres

Longueur des pales : 65 mètres

Les caractéristiques techniques

7,2 MW

puissance installée

4 114

foyers alimentés

1 498

tonnes CO2 évitées

MW : Mégawatt | Nombre de personnes alimentées : en considérant 4 900 kWh/foyers/an (avec chauffage électrique) – 2,3 personnes/foyer | Tonnes de CO2 évitées : 75 g CO2/kWh évités pour l’éolien et 39 g CO2 évités pour le solaire en comparaison avec le mix énergétique français (ADEME 2015)

Les études menées

La mise en place d’études sur le territoire a permis de guider JPee dans le choix d’implantation des éoliennes en fonction des sensibilités détectées. La configuration retenue du projet a pour but d’éviter ou de réduire au maximum les impacts. Vous trouverez ci-dessous un résumé des différentes études menées par JPee sur le territoire.

L’étude environnementale

ENVOL Environnement

144 allée Hélène Boucher
59118 Wambrechies

Le bureau d’étude ENVOL Environnement a été missionné par JPee afin de réaliser l’état initial et l’analyse des impacts sur l’environnement (faune, flore et habitats).

L’inventaire de l’état initial écologique a été réalisé durant l’année 2018 sur un cycle biologique complet (un an).

44 sorties ont été effectuées dont 28 sorties pour l’observation de l’avifaune et 13 spécifiques à l’étude des chiroptères.

De plus, un dispositif d’écoute en continu a été mis en place en lisière pour détecter de façon permanente les chiroptères durant les périodes d’activité (de mars à novembre 2018).


Cet état initial a permis de guider JPee dans le choix d’implantation des éoliennes en fonction des sensibilités détectées. La configuration retenue du projet a pour but d’éviter ou de réduire au maximum les impacts.

L’étude paysagère

Jacquel et Chatillon

7 Rue d’Epinal
88240 La Vôge-les-Bains

Le bureau d’études Jacquel et Chatillon a été missionné pour réaliser l’étude paysagère du projet.

Les missions sont les suivantes : caractérisation et référencement des paysages caractéristiques, des sites et monuments patrimoniaux, simulation de plusieurs variantes d’implantation, 40 photomontages depuis les entrées et sorties de villages, depuis les axes routiers et les monuments historiques, réalisés lors d’une campagne de photos hivernale (feuilles tombées) en mars 2018. Plusieurs échelles autour de la zone d’étude ont été considérées : une échelle immédiate, rapprochée et éloignée.

L’étude acoustique

GAMBA Acoustique

Parc d’activités des Grésillières , 5 avenue Jules Verne
44230 Saint-Sébastien-sur-Loire

Le bureau d’étude Gamba a été missionné. L’analyse de l’état initial a consisté à poser 3 sonomètres (micros) enregistrant en continu l’ambiance sonore au niveau des habitations autour de la zone d’étude du projet :

  • entrée nord d’Eguilly
  • lieu-dit l’Île à l’ouest de Vitry-le-Croisé
  • entrée nord de Vitry-le-Croisé

En parallèle, un mât de mesure du vent de 10 m a été installé sur le site du projet pour pouvoir corréler l’ambiance acoustique mesurée avec les conditions de vent (vitesse, direction).

La campagne de mesures acoustiques s’est déroulée pendant 40 jours du 13 septembre au 23 octobre 2018. La zone d’étude a ainsi été cartographiée acoustiquement et l’impact prévisible des éoliennes a pu être simulé.

L’intégration du projet

Depuis le projet éolien
Depuis le pont au-dessus de l’autoroute A5
Depuis l’entrée Est de Vitry-le-Croisé
Depuis la sortie Sud de Beurey

La concertation

Tout au long du développement du projet, JPee souhaite informer au mieux la population avec :

Les mesures d’évitement et de réduction des impacts

Une fois les enjeux identifiés dans les états initiaux des études menées, nous pouvons appliquer des mesures dans le cadre du processus Éviter, Réduire, Compenser (ERC) afin que le projet ait un impact le plus faible possible.

Voici quelques mesures qui seront prises dans le cadre de ce projet.

Mesures écologiques

  • Gabarit d’éolienne avec une hauteur d’environ 30 mètres entre le bas de la pale et le sol : impact réduit sur l’avifaune et les chiroptères à basse altitude ;
  • Mise en place de bridages spécifiques de deux éoliennes en fonction des saisons et de l’activité de l’avifaune et des chiroptères ;
  • Chantier prévu en dehors des périodes des nidification

Mesures paysagères

  • Implantation cohérente en extension du parc éolien de la Vallée de l’Arce ;
  • Implantation à plus d’1,6 km des habitations ;
  • Nombre d’éoliennes mesuré

Mesures acoustiques

  • Implantation des éoliennes à plus d’1,6 km des habitations ;
  • Mise en place de serrations sur les pales des éoliennes.

Des retombées économiques durables

L’implantation de 2 éoliennes de 3,6 MW génèrera de nombreuses retombées économiques locales pour le territoire :

  • Environ 19 000 €/an de revenus pour l’éolienne de la commune d’Eguilly-sous-Bois ;
  • Environ 19 000 €/an de revenus pour l’éolienne de la commune de Vitry-le-Croisé. 
  • Environ 27 000 €/an de fiscalité pour le Département et la Région.

Contactez-nous

Contactez-nous